Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mike Oldfield

Mike-1978.jpgMike Oldfield, compositeur, guitariste, et multi-instrumentiste britannique est l'objet de ce blog, où je viens ajouter, occasionnellement, une bribe de biographie ou  quelques informations sur sa riche discographie.

Recherche

Flash infos

11/03/2014 : le nouvel album "Man On the Rocks" est entré dans les classements britanniques en 12e position. Mike Oldfield prépare une version radio de "Moonshine" pour continuer à promouvoir l'album et espère pouvoir percer sur le marché américain.

Archives

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Geo Visitors Map

Articles Récents

30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 22:58

Voici le premier article d'une série qui sera adaptée de l'excellente "Tourography" établie par le chroniqueur indépendant Mark Slattery pour le fanzine Dark Star. L'auteur a donné l'autorisation pour ces traductions et la publication sur ce blog. Des détails ont été corrigés ou complétés d'après les informations figurant sur le site allemand www.tubular-world.com.


 

1980 - "THE CONCERT" (TOURNEE PLATINUM)

Dates
9 avril : Loughborough (R.-U.) - 11 Lancaster (R.-U.) -12 Strathclyde (R.-U.) -13 Dundee (R.-U.) -14 Bradford (R.-U.) -? Stockholm - 17 Copenhagen - 18 Kiel - 19 Berlin - 21 Dusseldorf - 22 Munster - 23 Francfort - 24 Cologne - 25 Brême - 26 Hanovre - 28 Vienne - 29 Munich - 30 Heidelberg
4 mai - Ipswich (Gaumont) - 5 Croydon (Fairfield Hall) - 6 Bournemouth (Winter Gardens) - 8 Portsmouth (Guildhall) - 9 Gloucester (Leisure Centre) - 10 Oxford (New Theatre) - 11 Oxford (New Theatre) - 13 Brighton (Centre) - 14 Stafford (Bingley Hall) - 15 Manchester (Apollo) - 17 & 18 Edimbourg (Usher hall) - 19 & 20 Glasgow (Apollo) - 22 Newcastle City Hall - 23 Preston (Guildhall) - 24 Sheffield (City Hall) - 25 Bristol (Colston Hall) - 26 Southampton (Gaumont) - 27 Poole (Arts Centre) - 28 & 29 Londres (Stade de Wembley) - 31 Dublin (Royal Dublin Society Hall)
? juin Rotterdam (De Doelen) - ? Bruxelles (Forest National) - ? Paris (Palais Omnisport) - ? autres dates en France ? - 17 juin Stockholm (Konserthuset) - 21 Knebworth (Fayre Park) - 28 Dundonald (Playing Fields) - 29 Cork (McCroom Castle)

Musiciens (Mike Oldfield +10)
Pierre Moerlen (batterie), Nico Ramsden (guitare), Benoit Moerlen (vibraphones), Hansford Rowe (basse), Tim Cross et Pete Lemer (claviers), Pete Acock (saxophone, flûte, calrinette), Mike Frye (percussions), Wendy Roberts & Maggie Reilly (chant). 

Morceaux joués (en général)
Platinum, I Got Rythm, Punkadiddle, Incantations, Tubular Bells, Guilty, Ommadawn pt 1, Blue Peter, PortsmouthPolka, la Marche de Radetzky, Blaydon Races. Ian Emes a réalisé cinq films projetés en toile de fond.





1980---The-Concert.jpgLa tournée de 1979 eu un impact sur Mike qui influença la tournée suivante. Le 5 janvier 1980, il déclara à SuperPop, "J'ai très peur à l'idée de reproduire une grosse erreur comme ça. Donc je vais faire beaucoup plus attention cette fois. J'envisage même de chercher quelqu'un pour me sponsoriser. Guinness peut-être. J'aime la Guinness." La tournée suivante fut produite par un homme appelé Andrew Miller, et Mike emmena aussi Sally (Cooper) et Molly avec lui pour, selon lui, préserver leur relation et son bien-être.


La tournée eu lieu après la sortie de Platinum et Mike déclara à Smash Hits "Nous voulons jouer dans des petites salles, dans une vingtaine de villes. Ensuite nous irons en Ecosse, en Irlande du Nord et à Dublin." Il devait y avoir une tournée aux U.S.A. à l'été 1980. Wendy Roberts se souvient d'avoir reçu un itinéraire mais, pour une raison ou une autre, la tournée n'eut pas lieu. Au concert de Gloucester, Mike offrit 10 Livres à la personne qui danserait le mieux sur 'Guilty'. Cela n'eut lieu qu'une seule fois.


La deuxième tournée fut entreprise avec un groupe de dix musiciens - "bien que ce soit encore trop grand", dit Mike au Melody Maker - et il confessa qu'il continuait à se crisper lorsqu'il y avait des erreurs et admit qu'il voulait atteindre la perfection technique au lieu de fournir un spectacle au public, et qu'il réduirait le groupe à six musiciens pour la prochaine tournée.


Knebworth-Roberts.jpgKnoebworth-Oldfield.jpgA Vienne dans la Stadhalle,  le 28 avril 1980, Mike joua Polka enchaînée avec la Marche de Radetzky, enregistrée et sortie en face B d'Arrival. La musique jouée aux concerts comprenait Tubular Bells, Ommadawn, Incantations, et Platinum, avec Guilty. Lors de son apparition à Southampton le 26 mai, des films d'animations accompagnaient la plus grande partie du spectacle. Le décor comprenait deux papillons géants dont les ailes s'ouvraient au final et les chanteuses étaient habillées dans un style années 20. Pour Punkadiddle, il y avait un dessin animé d'un gorille géant dont les yeux tournaient autour de la scène.


Le 29 juin 1980, Mike joua à Cork avec Van Morrison, Lindisfarne et les Chieftains. Le Cork Examiner écrivit : "Les débats se sont ouverts d'une façon splendide quand Mike Oldfield et son groupe de 10 musiciens sont montés sur scène et ont fait une démonstration qui a complètement relégué dans l'ombre un Morrison pourtant plus célèbre et plus médiatisé. Oldfield a joué une nouvelle version de la première partie du célèbre instrumental Tubular Bells, dans lequel le xylophone produisait un effet énorme. Malgré les problèmes de feedback, notamment avec la basse, cet arrangement a été énormément apprécié par la foule qui a fait une standing ovation à la fin. Il a aussi joué un nouvel arrangement d'Ommadawn, une de ses oeuvres préférées. Les choeurs de Maggie Reilly, auparavant membre de Cado Belle et Staglee, sont sortis du lot, ainsi que des passages de guitare scintillants d'Oldfield. Ceci aussi a été très apprécié. Son rappel a consisté en des airs irlandais traditionnels joués à la guitare électrique, recevant un accueil énorme du public."



Kneb80.jpgCela nous mène au fameux concert de Knebworth qui figure sur la vidéo "Essential". Led Zeppelin fut tête d'affiche en 1979. Cette année là, les organisateurs avaient obtenus une autorisation pour 100,000 personnes et 200,000 sont venus. L'argent du promoteur fut pris par le manager de Led Zeppelin (Peter Grant), ce qui le contraignit à la liquidation. Les voisins se plaignirent, les concerts débordèrent et le château de Knebworth fut poursuivi pour non respect des autorisations.

Les concerts de 1980 étaient donc une affaire délicate. Les organisateurs avaient du laisser un dépôt de garantie à la municipalité en cas de non respect des autorisations. En tête d'affiche il y avait les Beach Boys, Mike Oldfield jouant juste avant eux, plus Elkie Brooks, Lindisfarne, le Blues Band et Santana.

L'investissement était de 500,000 Livres et l'autorisation était pour 100,000 personnes. Mais une semaine avant l'évènement, seulement 25,000 billets étaient vendus. Capital Radio couvrit l'évènement (67% de ses auditeurs avaient plus de 25 ans). Environ 43,000 personnes vinrent au bout du compte, selon les promoteurs. Les Beach Boys, Mike et Santana avaient tous fait Wembley dans les semaines précédentes. Le présentateur était Richard Digance. Elkie Brooks joua pendant 40 minutes et il commença à pleuvoir.

Selon Chrissie Lytton Cobbold, la propriétaire de Knebworth, Mike joua "des morceaux de Tubular Bells et plusieurs de ses albums suivants Hergest Ridge, Ommadawn et Incantations". Cela ne paraît pas tout à fait exact. Elle conclua que, "De tout point de vue -sauf financièrement- le festival de 1980 avait été un grand succès". Une critique de l'époque dit que :''le problème était qu'on dirait que le programme a été fait par quelqu'un qui semble avoir été anesthésié il y environ 7 ans." [Extrait du "Knebworth Rock festivals" par Chrissie Lytton-Cobbold pp. 66-74, Omnibus Press ISBN 0-7119-0774-9].


Plus tard cette année, le 20 septembre, eut lieu le vol dramatique de Barcelone à San Sebastian au cours duquel l'avion de Mike givra et fut secoué par une tempête au dessus des pyrénées. La chanson Five Miles Out a été basée sur cet évènement. Le 31 octobre sortit QE2.


La première conséquence pour Mike sur sa deuxième tournée fut pécunière. Après QE2, il dit, "Je ne veux plus perdre de l'argent. Vous voyez, dans cette première tournée, je voulais vraiment prendre la responsabilité de la totalité -maintenant je prendrais quelqu'un pour s'occuper de l'orchestre. Ils sont presque tous des membres du syndicat des musiciens et ils se sont presque mis en grève contre nous près de huit fois. Dès qu'ils voient une caméra de télé, ils se mettent à demander de l'argent. J'en suis même venu à songer à faire des concerts complètement seul."


Mike consacra un long entretien à Mal Reading sur radio Independent, où il fit part de ses réflexions sur quelques thèmes-clés de ses concerts. "C'est de la musique extrêmement difficile à jouer en concert parce que si vous voulez la faire correctement, il vous faut au moins cinquante personnes. Ca peut vouloir dire avoir quatre guitaristes, et j'ai essayé ça, j'ai essayé de faire la moitié des concerts avec un orchestre, et ce à quoi je suis arrivé depuis c'est de n'avoir que quelques personnes qui sont impliqués dans ce type particulier de musique. Et je trouve que l'esprit est présent même si ça n'est pas pareil que sur le disque. La façon de faire la plus satisfaisante, c'est de prendre un nombre de personnes gérable, des musiciens totalement dévoués à la musique."

"L'idée d'aller à Londres et même dans une ville comme Hereford était un peu répugnante. L'idée d'aller en Amérique et d'y faire un énorme concert était vraiment la dernière chose que je voudrais faire."

qe2-concerts.jpg"Pour QE2, ce que j'ai fait avec le groupe que j'avais pris en mars et qui comprenait 12 musiciens. Vous voyez, la première fois il y en avait 50, puis c'est descendu à 12, et j'ai trouvé que même 12 étaient encore trop, trop de gens. Ca a donc été affiné à 6 y compris moi-même, et c'est le plus solide que j'ai jamais eu. Si quelqu'un m'avait dit il y a deux ans que j'aurai pu me contenter de six personnes, j'aurais dit non, n'importe quoi. Mais en fait c'est plus facile, parce qu'il y a plus de communication et vous avez du temps pour vous parler. Notamment, comme il y a moins de gens, chacun doit donner plus. Si vous avez beaucoup de personnes, vous tendez à ne pas en faire autant que s'il y en a juste quelques uns."

"J'ai trouvé que ça marchait mieux en tournée d'avoir une attitude plus socialiste avec les gens avec qui je travaille, en leur donnant une partie des bénéfices et des choses comme ça, pour faire du spectacle leur spectacle, notre spectacle. Plutôt que de faire ce que j'ai fait sur la tournée précédente c'est à dire -"je suis le chef, vous devez faire ce que je dis pour avoir vos salaires"- tout ce que trouvé est que ça me laissait un peu à l'écart et ça causait un ressentiment amer. Je veux partager les choses dans ma propre musique, notamment les concerts."


L'expérience de Mike avait adouci sa philosophie relative à la gestion des hommes, mais il est clair qu'à cette époque, il y avait toujours une tension pour lui entre reproduire à la perfection la musique enregistrée et  la rafraîchir avec des versions réinventées pour correspondre aux exigences sonores d'un concert. Il sembla se concilier pour avancer avec moins de musiciens principalement parce que c'était moins cher et plus facile.




SEPTEMBRE 1980 : CONCERTS QE2

Dates
19 septembre : Barcelone - 20 San Sebastian - 21 Alicante - 23 Madrid - 25 Lisbonne - 26 Porto - 27 Venise - 28 Pontevedra

Musiciens (Mike Oldfield +5)
Maggie Reilly (chant), Tim Cross (claviers, vocoder), Mike Frye (batterie, percussions), Rick Fenn (basse, guitare), Morris Pert (batterie, percussions). 

Morceaux joués (en général)
Taurus 1, Sheba, Mirage, Platinum pt1, Platinum pt2, Platinum pt4, Ommadawn pt 1



DECEMBRE 1980 : CONCERTS TELEVISES

Dates
décembre ? Edimbourg Gateway Theatre - 20 Dortmund [passages télé]

Musiciens (Mike Oldfield +5)
Maggie Reilly (chant), Tim Cross (claviers, vocoder), Mike Frye (batterie, percussions), Rick Fenn (basse, guitare), Morris Pert (batterie, percussions). 

Morceaux joués
Taurus 1, ShebaPlatinum pt1, Platinum pt2, Platinum pt3, Platinum pt4, Tubular Bells pt 2, Tubular Bells pt1, Silent Night



Le 20 décembre 1980, Maggie Reilly chanta Silent Night, Holy Night (Douce nuit, sainte nuit) pour la première fois à la Westfalen Halle de Dortmund. Ca n'était pas loin de la nuit où Lennon fut tué - à l'époque où Mike séjournait à New York avec William Murray.


©Mark Slattery
Mark Slattery est un chroniqueur indépendant britannique, qui a collaboré plusieurs fois avec la fanzine Dark Star.
Son site personnel est .
L'article original a été écrit pour Dark Star et traduit par Nicolas Delnatte avec l'aimable autorisation de l'auteur.

Lire également sur ce blog : l'article sur l'album Platinum

Repost 0
Published by Nicolas - dans Tourographie
commenter cet article