Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mike Oldfield

Mike-1978.jpgMike Oldfield, compositeur, guitariste, et multi-instrumentiste britannique est l'objet de ce blog, où je viens ajouter, occasionnellement, une bribe de biographie ou  quelques informations sur sa riche discographie.

Recherche

Flash infos

11/03/2014 : le nouvel album "Man On the Rocks" est entré dans les classements britanniques en 12e position. Mike Oldfield prépare une version radio de "Moonshine" pour continuer à promouvoir l'album et espère pouvoir percer sur le marché américain.

Archives

Visiteurs

Locations of visitors to this page

Geo Visitors Map

Articles Récents

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 20:54

Dans ce nouveau sondage, il vous est proposé d'indiquer vos chansons préférées du dernier album de Mike Oldfield. Cochez jusqu'à trois titres de chansons AVANT de cliquer sur le bouton "Votez !!" (il n'est possible de voter qu'une seule fois par IP).

 

 

 

Repost 0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 23:00

Cet été, j'avais laissé le soin à deux sondages d'animer ce blog. Dans le premier, il vous était proposé de nous indiquer vos trois albums préférés de Mike Oldfield. Dans le deuxième, les trois albums dont vous "pourriez vous passer". L'actualité oldfieldienne étant aux chansons... un troisième sondage sur vos chansons préférées de Mike Oldfield a également été proposé et sera prochainement exploité.

 

En attendant cette mise à jour, voici un petit bilan des deux sondages de l'été 2013.

Chacun des deux a reçu environ 800 votes, ce qui doit correspondre grosso modo à 300 votants de chaque coté (estimation doigt mouillé d'après les premiers votes où l'on voyait bien que tout le monde ne votait pas pour trois albums).

 

SI l'on s'en tient aux classements issus de ces sondages, peut-on être surpris ?

 

Dans le Top 5 des "albums préférés" on trouve les grandes "symphonies" de Mike Oldfield (ses trois premiers albums :  Tubular Bells /  Hergest Ridge / Ommadawn, Amarok) dans lequel s'intercale l'électrique  Five Miles Out !

Les sept albums les moins bien placés dans ce classement sont les mêmes que l'on retrouve en tête -dans un ordre un peu différent- du classement des albums les moins appréciés, notamment Earth Moving, Heaven's Open et Tr3s Lunas...

 

L'image ci-dessous (cliquez pour agrandir) montre ce classement sous forme graphique, avec la taille de la pochette proportionnelle au nombre des votes.

 

 

Sondage2

 

 

L'image suivante (cliquez pour agrandir) montre, sous forme chronologique, une estimation du pourcentage de votants ayant retenu chaque album dans ses préférés (barre verte) ou dans les moins appréciés (barre rouge), la partie grise du milieu indiquant la part des votants ayant laissé l'album en dehors de ces deux catégories (tout cela étant une grossière estimation puisque nous ne disposons que du nombre de votes, pas du nombre de visiteurs).

 

Sondage

On y voit l'évolution de la cote des albums d'Oldfield, neuf premiers albums très appréciés avant le "coup de mou" de la fin des années 80, le phénomène Amarok et l'estime portée au retour aux instrumentaux avec les deux premiers albums Warner (Tubular Bells 2 et  TSODE). On y voit aussi la déception concernant les albums des années 2000. Music of the Spheres recueille plus d'indulgence, mais ne dépasse pas les scores d'albums "moyens" comme Voyager ou QE2. Qu'en sera t-il du prochain album ?

 

Enfin, on peut s'amuser à chercher dans ces longueurs de barres vertes et rouges, des albums qui "clivent" les fans (Music of the Spheres, Voyager, Incantations...) avec des parts assez proches de votes + et -, et à l'opposé des albums qui rassemblent plus (Ommadawn, Five Miles Out et Crises en "+" et Tr3s Lunas en "-".

 

Repost 0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 18:00

Cette année 2013 est celle du 60e anniversaire de Mike Oldfield (le 15 mai) et du 40e anniversaire de la sortie de Tubular Bells (le 25 mai). Pour marquer l'évènement, l'équipe du magazine Dark Star a organisé le 6 juillet une convention de fans de Mike Oldfield dans la ville de Reading où Mike Oldfield a vu le jour il y a 60 ans.

tb 40 years

L'évènement a eu lieu dans un café du campus de l'université de Reading, tout au long de l'après-midi du samedi 6 juillet, sous un soleil radieux. Les portes ont ouvert à 12h00. Ventes d'objet de collection, de merchandising Dark Star ou de disques de Terry Oldfield ont commencé dès l'ouverture.

De 13h00 à 14h00, deux conférences de fans ont entamé le bal des évènements de la journée. Ryan Yard a présenté son travail de retranscription d'Amarok. Puis Andy Carlo a proposé un voyage commenté dans l'univers de MusicVR.

Amarok

Ryan Yard présente sa retranscription d'Amarok. Photo : ND

 

A 14h15 s'est tenu la première séance de "Questions & Answers", sorte de conférence où des personnes ayant collaboré avec Mike répondent aux questions des fans.

La première séance "années 70" a rassemblé le flûtiste Leslie Penning (Ommadawn, Portsmouth...), Terry Oldfield, Tom Newman et Phil Newell (technicien qui a travaillé sur les albums de Mike des années 70). Leslie Penning a été interrogé sur l'origine de morceaux inédits qui ont fait surface récemment sur Facebook (les 'Througham Lost Sessions'). Terry a été interrogé sur les changements de personnalité de Mike après sa thérapie 'exegesis' de 1979 (aucun changement vis à vis de la famille selon Terry). Tom et Phil se sont notamment exprimés sur les différences entre Tubular Bells 1973 et Tubular Bells 2003.

QA

Q&A "années 70". Photo : ND

 

La deuxième séance "années 80" a mis face au public le bassiste Phil Spalding (Crises, Discovery Tour...) et le chanteur Barry Palmer (Discovery).

AndyCarlo

Phil Spalding et Barry Palmer. Photo : Andy Carlo

 

Voici un court extrait vidéo de l'entretien (vidéo de Andy Carlo) :

 

 

Cette séance a rapidement été interrompue pour laisser la place à une surprise : une connexion Skype avec Mike Oldfield !! Etant assis à côté de Caroline Monk pendant qu'elle préparait sa connexion Skype, j'ai vu le coup venir (mais d'autres s'en était doutés, n'est ce pas Yannick !?) et j'ai pu démarrer une vidéo juste à temps !.

Skype

Caroline, assise à coté de moi, contacte Mike. Photo : ND

 

Voici la première vidéo. L'entretien Skype ayant duré pas loin de 30 minutes, il est sur 4 vidéos. Voir ci-dessous les liens vers les vidéos de Tim Prevett et d'Olivier Barsot prises sous des angles différents.


 

Le lien de cette vidéo sur YouTube est  http://www.youtube.com/watch?v=Kn6yIUNDxlk (1ère partie, naviguer dans YouTube pour trouver les 3 autres parties)

Les vidéos de Tim Prevett http://www.youtube.com/watch?v=eA27lTEOFVY (1ère partie, naviguer dans YouTube pour trouver les 2 autres parties)

Les vidéos de Olivier Barsot http://www.youtube.com/watch?v=gNArnXf892Q (1ère partie, naviguer dans YouTube pour trouver les 3 autres parties)

 

Henrik2

Les fans pendant les séances de Q&A. Photo : Henrik Colding Niemann

L'image était floue tout au long de l'entretien, dommage ! On n'a pas bien vu le visage de Mike Oldfield et il semble qu'il nous voyait flou également. Mike a dit notamment lors de cet entretien

Sur le nouvel album

- Steve Lipson (le producteur) travaille encore dessus

- un chanteur prénommé Luke devait commencer à enregistrer les chants vers la mi-juillet. Il chantera toutes les chansons, y compris la chanson "irlandaise" (Caroline Monk avait passé une annonce sur Facebook pour demander des conseils sur des chanteurs irlandais)

- Mike doit encore retravailler des paroles

- Mike participera peut-être aux choeurs et fera tous les solos de guitare.

- L'album n'a pas de titre de travail, son titre sera celui d'une des chansons, probablement de la chanson "irlandaise" qui n'a pas encore de titre définitif.

- Il y aura donc une chanson inspirée par une journée passée par Mike en Irlande en 1983 ou 1984 avec Phil Spalding (Mike, en plaisantant peut-être, "je travaille sur cette chanson depuis 30 ans !"). La journée était froide et pluvieuse, il est question d'une bouteille de whisky Jameson's et de camaraderie...

- Une chanson sera consacrée aux émotions ressenties par Mike lors du concert des Jeux Olympiques. Le titre sera "Fallen with the Angels Down". Mike semble avoir été inspiré par le spectacle des anneaux de feu, qui a eu lieu juste avant le sien.

- L'album ne paraîtra sans doute que début 2014, car il ne sera terminé qu'à l'automne et la maison de disques a besoin d'environ deux mois pour préparer la promotion.

Tati

Le chat avec Mike Oldfield, Skype sur écran géant. Photo : Tatiana Porto

 

Sur le reste

- Mike Oldfield ne fera plus de tournée, il a gardé un très mauvais souvenir de la tournée Nokia de 2006, à cause des relations tendues avec le management.

- Mike est très content de ses remixes 5.1 de l'album Crises. Il est impatient de faire le remix 5.1 d'Amarok mais ce ne sera fait qu'après ceux de Discovery, Islands et Earth Moving. Sur ces albums, Mike a dit qu'il ne reprendra pas toutes les chansons en 5.1. Après Heaven's Open il n'y aura pas d'autres rééditions, car les bandes des albums de Warner ont été perdues.

- Mike fera "probablement un autre album instrumental"

- Il ne sait pas si la tournée Then & Now (1999) a été enregistrée et si un album live peut être fait.

- Mike Oldfield a échangé quelques instants avec Phil Spalding et Tom Newman et a tenu à féliciter Aidan Roberts and Daniel Holdsworth, les deux musiciens de "Tubular Bells for Two" dont il avait vu des extraits sur YouTube : "Je suis très impressionné par le façon dont vous le jouez parfaitement". Mike leur suggère malicieusement alors de faire "Amarok For Two" !

HenrikColdingNiemann

Aidan et Daniel félicités par Mike Oldfield. Photo : Henrik Colding Niemann

 

Après ce moment fort, l'écran a projeté le concert de Munich 1999 (filmé des coulisses !), puis il a été fait place au premier des deux concerts, celui de Terry Oldfield jouant des morceaux de ses derniers albums, avec sa compagne/partenaire Soraya. Comme son frère, Terry Oldfield a bien des talents : flûtes, guitare et chant avec une voix nettement meilleure que celle de son petit frère ;-) Les morceaux étaient plutôt variés, le répertoire allant de chansons tranquilles à des morceaux new age ou world music plus méditatifs. Le tout fut un moment très émouvant, suivi d'une séance de dédicaces.

Terry et Soraya ont gentiment plaisanté en évoquant la chaleur à Reading (31°), qui leur convenait tout à fait, puisqu'ils vivent en Australie depuis plusieurs années.

Terry

Concert de Terry Oldfield. Photo : ND

 

Un extrait du concert (vidéo de Lee Thomas) : 

 

Après ce concert, la Convention s'est conclue en partie avec les remises de prix de différents concours, les tirages de tombola, et la fermeture du bar.

A 19h00, les invités ayant payé leur place de concert sont alors invités à aller dans la salle de spectacle le Mojo's (et son bar !) pour assister à un des clous de la journée, le concert des "Tubular Bells For Two" !

Grand moment de "communion" d'une salle forcément très bon public et exigeante à la fois ! Aidan et Daniel étaient impressionnés et ont plaisanté en disant qu'ils avaient démarré ce projet sans savoir qu'il les emmènerait si loin et qu'ils avaient été étonné de voir que Mike Oldfield générait une passion susceptible de donner lieu à des conventions, comme pour Star Wars ! Après les deux parties de Tubular Bells, les musiciens nous ont donné une "suprise", en l'occurence un medley Ommadawn qu'ils semblent tester depuis leur passage à la Cigale, à Paris.

 

TB42

Concert de Tubular Bells For 2. Photo : Henrik Colding Niemann

 

En ce qui me concerne, j'ai trouvé cette journée exceptionnelle et je regrette quelle ait été si unique et si courte !

Je suis arrivé quelques temps après le début de la convention, vers 13h30 et j'ai très vite reconnu Yannick  qui m'a ensuite présenté les rares autres francophones présents, Olivier Barsot et Joël Roth (bon, Phil Spalding était lui aussi légèrement francophone...). Je suis parti ensuite exercer mon anglais auprès des autres nationalités !

 

Yannick

Marcus, Peter et Yannick, trois ceintures noires dans la catégorie fans de Mike Oldfield. Photo : ND

Tout naturellement, dans le bar et sa terrasse, on croise sans s'étonner (pour n'en citer que quelques uns) Caroline Monk, Terry Oldfield, Tom Newman (avec qui j'ai discuté un peu) et on met enfin un visage sur tous les fans connus par les mailings lists, les sites internet, les pages Facebook : Chris Dewey, Paul Harris, Peter Buttle, Marcus Junglas, Rainer Muenz, "Tati", Richard Carter, et plein d'autres... La force de cette convention est sans doute d'avoir pu réunir ces invités et des fans de plein de nationalités : anglais, danois, espagnols, allemands, brésiliens, suisse, belges, français...

JamesArgyle

Phil Spalding et Caroline Monk. Photo : James Argyle

Tati-copie-1

Tatiana Porto avec Phil Newell, Tom Newman et Phil Becque (caché par Tom). Photo : ND

De nombreuses personnes ont émis le souhait qu'il y ait d'autres évènements comme celui-là. Espérons donc qu'il ne faudra pas attendre le 45e ou 50e anniversaire de Tubular Bells pour cela !

DarrinMcKenney

Photo : Darrin Mackenney

Des reportages photos de cette journée à Reading peuvent être consultés sur Google :

Les meilleures photos sont sans discussion possible celles de Henrik Colding Niemann (prière de ne pas modifier ces photos sans l'accord de leur auteur) 

Mes photos sont ici

 

Un GRAND MERCI aux organisateurs de cet évènement, Chris, Paul & Michael de Dark Star.

DarkStar

L'organisation et l'animation impeccables de Chris Dewey et Paul Harris. Photo : ND

Repost 0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 23:25

Cela fait un moment que je souhaite ouvrir une rubrique pour interviewer des fans de Mike Oldfield, ou présenter des musiciens qui s'inspirent de Mike, ou tout simplement laisser la parole à certains des visiteurs de ce site (par le biais de rubriques de type sondages etc. quand j'aurai pris le temps de trouver des outils adaptés.

La tâche m'est pour l'instant facilitée par Yannick, qui m'a proposé de mettre en ligne des scans des documents qu'il collectionne et à qui je laisse le soin de se présenter lui-même dans cette nouvelle rubrique.

J'en profite pour saluer Jean-Jacques et Salocin, qui m'ont également fait parvenir des scans et des propositions de collaboration ces derniers mois, ainsi que mes vieux acolytes de la TML, Geinoh, Vinz et Sam.



Je m’appelle Yannick, j’ai 42 ans et je vis dans le canton du Valais au cœur des Alpes suisses.

J’ai découvert Mike en juillet 1981, lors de l’émission « Les Canards Sauvages » de la télévision suisse romande, émission qui correspondait aux « Enfants du Rock » en France. Le présentateur parlait d’un musicien anglais qui venait de cartonner au Montreux Jazz Festival. C’était ma première rencontre avec Mike Oldfield. J’ai eu comme un déclic, ou plutôt un coup de foudre. Le lendemain, je suis allé m’acheter le premier vinyle que j’ai vu de lui. C’était la compilation Music Wonderland, qui venait de paraître. J’ai eu la confirmation de ce que je pensais : la musique de ce gars là me plaisait vraiment.

Je l’ai vu pour la première fois en concert à Lausanne, en octobre 1984, lors de la tournée Discovery Tour. J’avais 19 ans. En tout, je l’ai vu 6 fois. En 1984, 1993, 1999, 2 fois en 2006 et en 2007.

2006 et 2007 furent des années extraordinaires. En décembre 2006, j’ai parcouru 1500 kms en voiture pour aller le voir jouer deux fois 20 minutes en Allemagne ( !) lors de la tournée Night of the Proms. J’avais même été tiré au sort pour le rencontrer, avec 34 fans allemands, dans son hôtel de Francfort. On était tous réunis, juste à côté de sa chambre, dans une salle spécialement réservée pour l’occasion….et il n’est pas venu. Il n’avait plus envie ; il était soi-disant malade. En mars 2007, je suis allé revoir le même concert à Madrid. J’ai été récompensé par le fait que je l’ai rencontré par hasard dans un shop de l’aéroport. Il m’a donné un autographe, mais ne m’a pas adressé la parole.

Mais le plus grand événement est arrivé en février 2006. Sur son site personnel, il avait annoncé qu’il vendait une partie de ses guitares. J’en voulais absolument une ! Tous les jours, j’allais sur le site de Chandler, un grand vendeur de guitares de Londres, pour voir la liste. La chance que j’ai eue était que j’étais derrière mon PC au moment où la liste a été mise à jour. J’ai donc été le premier à appeler Chandler, ainsi j’ai pu choisir laquelle je voulais. J’ai pris la Gibson Les Paul Jnr SG Shape 1961, que l’on voit beaucoup dans les clips et reportages de 1975 à 1984. C’était une de ses  préférées, avec la Fender rouge qu’il possède encore maintenant. Cette Gibson est très célèbre et on peut la voir dans les clips Shadow on the Wall, In Dulci Jubilo, Five Miles Out….et le DVD Live at Montreux. Et elle a servi à l’enregistrement de l’album Ommadawn. 

Yan.JPG

J’ai reçu la guitare 10 jours après le paiement et quelques semaines plus tard, un certificat signé par la direction de Chandler et ….Mike lui-même. C’est chaque fois un rêve de la voir. Le comble est qu’il l’a utilisée lors de mon premier concert en 1984 et qu’il l’avait également avec lui à Villars-Sur-Ollon lors de l’enregistrement de l’album Discovery. Au fait, j’habite à moins d’une demie heure de Villars !

Je collectionne tout ce qui ce rapporte à lui. J’ai des vinyles, cds, dvds, laser disc, mini-discs, ddc, 8 pistes, tape 71/2, cassettes, revues, livres, pirates officiels et home made, posters, cadre, disque d’or, coffrets, photos…tout cela dans toutes les langues ! Ma préférence va aux anciennes revues et vieux journaux anglais. Je n’ai pas la plus grande collection du monde, mais je pense que personne ne l’écoute autant que moi ! 3 heures par jour ! Qui dit mieux ? Ma collection a augmenté rapidement dès l’arrivée d’internet dans ma maison !

Concernant mes albums préférés, je suis comme le 90% des fans ; ce sont les premiers albums qui sont pour moi les meilleurs. Mais j’adore aussi Amarok, par exemple. Tubular Bells n’est pas un album, c’est une œuvre !

 

                  Yannick

Repost 0